histoire du projet

Le projet « Approches sensibles, pratiques et théoriques du handicap » a déjà connu trois « vies ».

Sa première est « préhistorique ». Elle est à mettre au crédit de la direction de l’accessibilité de la mairie de Grenoble sur l’impulsion de François Suchod, avec un premier film « Choeur de femmes » sur la féminité des femmes handicapées en 2003 réalisé par l’association Le Fil Rouge. Ensuite initié par Emmanuelle Frossard et Stéphane Gemmani, le documentaire Tous parents ! voit le jour dans le cadre du premier mois de l’accessibilité en 2009.

Face au succès de ce documentaire et les vertus pédagogiques de ce média, la mission handicap de l’Universite Pierre Mendès France et l’association Le Fil Rouge, qui avaient été associées à la réalisation de Tous parents !, ont souhaité produire d’autres documentaires en répondant à un appel d’offres de l’Université Ouverte des Humanités et en construisant un partenariat pluri-institutionel : mairie de Grenoble, Conseil général de l’Isère, Conseil général de Savoie, Office départemental des Personnes Handicapées, Association Française des Paralysés, Association Valentin Hauys….

Cette deuxième vie a permis de produire quatre autres documentaires : Tombés du ciel ?, On n’est pas des anges…, L’école pour tous, Les handicaps invisibles.

L’histoire des institutions n’étant jamais linéaire, c’est désormais Sciences Po Grenoble qui co-porte le projet avec l’association Le Fil Rouge. Cinq nouveaux documentaires sont à l’agenda et financés par un tour de table élargi : les partenaires historiques (mairie de Grenoble, Conseil départemental de l’Isère, Office départemental des Personnes Handicapées, Association Française des Paralysés, Association Valentin Haÿs…) et de nouveaux (La Banque Postale, INRIA, Alpes Métropole, Decathlon…).

Le premier documentaire, Mon avenir, j’y travaille !, a été projeté dans le cadre du 7ème mois de l’accessibilité de la ville de Grenoble. Le deuxième est en cours d’élaboration et portera sur les handicaps psychiques.

Si ce projet a connu trois vies, il s’appuie sur les mêmes chevilles ouvrières depuis 2009, Michel Szempruch (le documentariste) et Yann Echinard (l’universitaire).

Une volonté forte rassemble l’ensemble des partenaires de cette action : mettre à disposition des outils audiovisuels pour faire avancer les droits et la reconnaissance des personnes handicapées dans notre société.

Publicités